mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

«À LR, je n’entends qu’un discours défaitiste et revanchard»

ENTRETIEN – La ministre de la Fonction publique ne mâche pas ses mots à l’égard de son ex-parti.

LE FIGARO. – Que répondez-vous aux sénateurs qui déplorent le manque de débats autour de la réforme de la haute fonction publique?

Amélie de MONTCHALIN. – Le Sénat nous offre un très triste spectacle. C’est un naufrage parlementaire et politique. Il a choisi d’organiser une confrontation mais a oublié de faire des propositions. Rien de LR. Rien du PS. Quel grand vide! Les LR veulent supprimer le statut des fonctionnaires mais conserver les grands corps. C’est à la fois incohérent et injuste. Nous prenons des mesures de méritocratie républicaine pour ouvrir le recrutement de la haute fonction publique aux jeunes qui viennent des territoires les plus ruraux comme des quartiers populaires. Pour porter ce discours républicain, j’aurais imaginé bénéficier du soutien de ceux qui clament «République! République!» toute la journée.

Pourquoi ne pas avoir privilégié la navette parlementaire habituelle plutôt que de légiférer par ordonnance?

La Constitution de 1958 encadre l’usage des ordonnances. Je

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici