samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

Stanislas Guerini, un Marcheur conforté à la tête du parti

Le délégué général du parti macroniste poursuit son rôle de grand ordonnateur de la campagne de 2022. Charge à lui de travailler à un rapprochement avec les alliés de LREM.

Dans son nouveau bureau, Stanislas Guerini a pris le temps de poser sur le mur une grande affiche d’Emmanuel Macron. Il s’est installé ici comme pour y rester, au sixième étage de cet immeuble flambant neuf transformé en siège de La République en marche (LREM). «Depuis le balcon, je peux surveiller ma circonscription», dit le député dans un sourire, en pointant du doigt le 17e arrondissement de Paris.

Donné sur le départ après la défaite de son parti aux élections régionales et départementales, fin juin, le délégué général du parti macroniste est finalement parvenu à consolider sa place à la tête du mouvement. L’hypothèse d’un remplacement par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a vite été levée. «Stanislas Guerini a la confiance du président», explique un haut gradé du parti. «On a renoncé à le contester», relève, narquois, un de ses opposants en interne.

Dévouement

Son mandat devait être remis en jeu en décembre? Il devrait être prolongé jusqu’à l’après-élections législatives, à l’été

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 67% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici