lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

Un cerveau plus jeune, plus longtemps, ça commence à 40 ans

Nutrition, activité physique diversifiée, socialisation ciblée… Voici quelques clefs pour comprendre et limiter le vieillissement cérébral.

Retenez-le ! Le cerveau commence à vieillir dès l’âge de 30 ans. Il perd alors environ 2 % de son volume tous les dix ans. Un phénomène qui s’accélère à la soixantaine. Vous préféreriez l’oublier ? Pas de panique ! Si « on ne sait pas encore retarder le vieillissement cérébral, on peut alléger voire retarder ses symptômes », positive le Pr Yves Agid. Selon le neurologue, cultiver les bonnes habitudes au bon moment, dès 40 ans, musclera les performances de cet organe majeur. 

« Entre 0 et 20 ans, le poids du cerveau quadruple : les connexions nerveuses se multiplient de manière exponentielle », explique l’auteur de Je m’amuse à vieillir. Le cerveau, maître du temps (Odile Jacob). Selon lui, il n’y a pas de perte de neurones dans un processus de vieillissement normal, sauf en cas de maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer). En revanche, les connexions neuronales s’altèrent. D’où la nécessité de favoriser les activités qui stimulent ce réseau stratégique. 

Saisissez simplement votre adresse email, définissez un mot de passe et inscrivez-vous à notre newsletter Le Débrief

C’est envoyé !

Vous allez recevoir par e-mail un lien vous permettant d’accéder à cet article gratuitement pendant 48h.

Si vous ne recevez pas cet article d’ici quelques minutes, vérifiez le dossier indésirables de votre boîte e-mail.

Une erreur est survenue

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici