mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

derrière le succès populaire de BAC nord, un défi politique

DÉCRYPTAGE – Avec plus de 1 million et demi d’entrées, le film s’est imposé comme un incontournable de la rentrée, confirmant que la sécurité serait l’un des thèmes forts de la campagne de 2022.

Une critique médiatique divisée. Une appréciation politique clivée. Mais un succès populaire incontesté. Avec déjà plus de 1 million et demi d’entrées, malgré un contexte sanitaire défavorable pour le secteur du cinéma, BAC nord s’est imposé comme l’un des incontournables de cette rentrée.

Le film, qui s’inspire de l’histoire vraie de «baqueux» marseillais jugés pour avoir volé ou extorqué des dealers et des revendeurs de cigarettes de contrebande en 2012, assume d’épouser le point de vue de trois des 18 incriminés. Lesquels risquent leur carrière puis leur vie pour une intervention anti-stups à haut risque dans les quartiers nord, avant d’être lâchés par leur hiérarchie.

Un parti pris qui s’affranchit de la dimension judiciaire – l’affaire n’est, à ce jour, pas terminée. Au risque de braquer une partie de la gauche. À l’instar du rappeur marseillais Soso Maness, qui a dénoncé un «film de merde» à la Fête de l’Humanité, où le public lui a répondu avec des slogans antipolice.

Découvrez la bande-annonce

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici