samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

Bruno Retailleau et la primaire, la macronie et la présidentielle… Les indiscrétions du Figaro Magazine

CHRONIQUE – Petites phrases et coulisses de la semaine politique, par Carl Meeus.

Je suis plutôt satisfait de voir les candidats être sur ma ligne

Bruno ­Retailleau

Dans le débat qui s’enclenche entre les candidats à droite (Xavier Bertrand, Valérie Pécresse ou Michel Barnier), Bruno Retailleau n’est pas mécontent d’entendre des propositions qui se rapprochent des siennes. «Je suis plutôt satisfait de voir les candidats être sur ma ligne», se félicite le patron des sénateurs Les Républicains, notamment sur la sécurité, l’immigration mais aussi l’Europe. «Je me dis que tout mon travail n’a pas été inutile.» Surtout que le sénateur de Vendée entretient de bonnes relations avec tous les candidats qui le sollicitent beaucoup, espérant son soutien ou sa neutralité, piochant même dans ses fiches pour reprendre des propositions.

On aurait pu imaginer Bruno Retailleau déçu d’avoir renoncé à concourir à la présélection présidentielle des candidats. Il n’en est rien. Il assure même: «À aucun moment depuis la rentrée je ne regrette ma décision.» Il faut dire qu’un des éléments qui a pesé dans celle-ci était l’incertitude sur le système de départage. «Je ne voulais

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici