samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

L’exécutif anticipe le bond des prix de l’énergie

DÉCRYPTAGE – Soucieux d’éviter une fronde sociale, le gouvernement a annoncé une revalorisation du chèque énergie.

Politisation maximale. La consigne vient de l’Élysée. Face à la hausse des prix du carburant et à celles annoncées du gaz et de l’électricité, Emmanuel Macron sort le grand jeu. Jean Castex, en l’occurrence, envoyé en première ligne pour annoncer, jeudi, une revalorisation du chèque énergie. Pas question de se retrouver avec une polémique sur le pouvoir d’achat après tous les efforts déployés depuis le début du quinquennat pour le faire progresser.

À l’Élysée, comme à Matignon et à Bercy, on rappelle donc la liste des mesures: suppression progressive de la taxe d’habitation pour tous les Français d’ici à 2023 et déjà appliquée pour 80 % des ménages les moins aisés depuis l’an dernier, diminution de l’impôt sur le revenu pour les foyers les plus modestes, baisse des cotisations salariales, prime Macron, revalorisation salariale pour les fonctionnaires de catégorie C, hausse de la prime d’activité… «Sur la thématique du pouvoir d’achat, nous avons un bilan, tranche un proche d’Emmanuel Macron.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici