dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

Emmanuel Macron tenté de rouvrir l’épineux dossier de la réforme des retraites

Fort de la reprise économique, le président de la République pourrait annoncer avant la fin du quinquennat la suppression des régimes spéciaux, compensée par une pension minimale de 1000 euros.

C’est la dernière case qu’il doit encore cocher. Celle sur laquelle il joue sa crédibilité transformatrice. Et donc, d’une certaine manière, son ADN politique. Moins de deux mois après son allocution du 12 juillet, dans laquelle il semblait repousser la réforme des retraites à un éventuel second quinquennat, le chef de l’État pourrait finalement remettre son projet sur le métier dans les prochaines semaines. Selon Les Échos , le président de la République réfléchirait à un texte moins ambitieux que son projet initial, mais qui aurait le mérite de voir le jour avant le scrutin des 10 et 24 avril 2022.

» DOSSIER – Réforme des retraites : les articles pour tout comprendre

Plutôt que l’alliage controversé entre un volet systémique – régime universel à points – et un volet paramétrique – âge pivot à 64 ans -, l’exécutif pourrait en effet opter pour un nouvel «en même temps», conservant certains dispositifs symboliques de 2020. Celui-ci consisterait cette fois à supprimer la quarantaine de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici