mercredi, août 10, 2022
29.6 C
Nantes

Le faux plat de Xavier Bertrand

Le candidat ne creuse pas l’écart à droite. Pour se faire entendre, il a prévu de nommer dix porte-parole.

Xavier Bertrand a tout en tête, les étapes de la campagne, les changements de rythme, les trous d’air. Sur le papier, il a tout prévu. Même les mauvaises surprises et les scénarios catastrophes. Il avait par exemple imaginé la candidature concurrente de Laurent Wauquiez. Sauf qu’en politique, rien ne se passe comme prévu.

Xavier Bertrand, qui s’était donné l’été pour creuser l’écart, écraser le match comme la concurrence, doit désormais compter avec d’autres compétiteurs, à commencer par Valérie Pécresse et Michel Barnier. Les proches du président des Hauts-de-France se disent sereins, «peut-être va-t-il rentrer dans une période de turbulences qui lui coûtera quelques points en termes de sondages, mais ça ne changera en rien sa détermination. Il va continuer à développer ses idées». Sur tous les formats. Comme ses vidéos d’été, mal cadrées, parfois moquées, mais très regardées par les Français.

Agacement chez LR

Dans les équipes adverses, on rit sous cape. «Début septembre, personne ne s’impose. La différence

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 84% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici