mercredi, août 10, 2022
22.5 C
Nantes

«Politiquement vôtre» N°38 – Le trop-plein de la rentrée

LETTRE EXCLUSIVE ABONNÉS – La semaine politique, par Guillaume Tabard.

Chers abonnés,

Je suis heureux de vous retrouver en cette rentrée, prélude à une année électorale décisive.

En plus de notre rendez-vous quotidien du Contreproint, je vous propose de continuer à promener notre regard sur la vie politique au travers de cette lettre hebdomadaire, par laquelle j’essaierai de vous emmener aussi dans l’envers du décor.

Septembre n’est pas avril

Le trop-plein ? Assurément. Chaque jour, la liste des prétendants à l’Élysée s’allonge et la fragmentation gagne chaque camp. À gauche, Arnaud Montebourg fragilise Anne Hidalgo et le communiste Fabien Roussel affaiblit Jean-Luc Mélenchon. À droite, rien ne semble à même de mettre d’accord Xavier Bertrand et Valérie Pécresse. Quant à Eric Zemmour, s’il franchit le pas, la question est de savoir s’il prendra plus de voix au candidat soutenu par LR ou à Marine Le Pen. Ces compétitions empêchent les dynamiques. Pour le plus grand bonheur d’Emmanuel Macron, protégé par son statut – il peut notamment se déployer comme président, de l’Irak à Marseille

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici