vendredi, août 12, 2022
24 C
Nantes

les 18-24 ans ne vont-ils vraiment plus voter ?

LA VÉRIFICATION – Sur Radio Classique, le politologue Dominique Reynié affirme que les jeunes ne se rendent «plus du tout» aux urnes. Les élections régionales de juin 2021 ont en effet été marquées par une forte abstention de cette tranche d’âge. Un phénomène qui s’est aggravé tout au long du quinquennat.

LA QUESTION. L’élection présidentielle de 2022 permettra-t-elle un sursaut de mobilisation chez les jeunes? C’est tout l’enjeu du prochain scrutin après un taux de participation assez bas lors des élections régionales en juin 2021. «Quand on arrive à ce niveau d’abstention, par définition toutes les catégories sont emportées, mais c’était dévastateur dans les jeunes générations. Il n’y a plus de transmission intergénérationnelle de l’acte électoral, de la croyance dans son utilité ni même dans ses principes», explique Dominique Reynié, politologue et directeur général de la Fondapol lundi sur Radio Classique. Et de souligner que «les 18-24 ans n’y vont plus du tout (voter, NDLR): 80-90% d’abstention. C’est une démocratie qui est en train de cesser, faute d’électeurs.»

VÉRIFIONS. C’est une réalité: lors des dernières élections régionales, ce segment de la population s’est abstenu à 87% au premier tour et à 79% au second selon une enquête Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici