mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

Mets et vins : accords parfaits

Fruits de mer, crustacés, foie gras, truffe, volaille, gibier, bûche… les plus beaux produits s’invitent au souper du réveillon. Reste à les marier avec des nectars qui les subliment.

« Des goûts et des couleurs, on ne discute pas. » Malgré ce vieil adage, il est utile de rappeler quelques règles de base. Mets et vins doivent s’harmoniser et se mettre en valeur sans que l’un prédomine. D’où les mariages évidents : une entrée légère appellera un nectar frais et juteux ; un plat corsé nécessitera un allié puissant et charpenté ; tandis qu’une spécialité culinaire raffinée préférera la compagnie d’un cru élégant et délicat. L’union parfaite est atteinte lorsque les saveurs dans l’assiette et dans le verre fusionnent et se prolongent si bien en bouche que l’on ne sait plus si elles émanent de l’une ou de l’autre. 

Viennent d’abord les accords logiques, culturels, qui consistent à associer un plat à un vin du même terroir (choucroute et riesling, huîtres et muscadet, cassoulet et cahors, raclette et quilles de Savoie…). On peut ensuite s’amuser à jouer avec les textures, qu’elles soient similaires ou contraires. Par exemple, avec une sauce crémée, on dégustera un blanc onctueux, légèrement boisé. A l’inverse, un autre, acide et tonique, compensera la sensation riche et grasse de l’accompagnement, les goûts en bouche devenant alors complémentaires. 

Saisissez simplement votre adresse email, définissez un mot de passe et inscrivez-vous à notre newsletter Le Débrief

C’est envoyé !

Vous allez recevoir par e-mail un lien vous permettant d’accéder à cet article gratuitement pendant 48h.

Si vous ne recevez pas cet article d’ici quelques minutes, vérifiez le dossier indésirables de votre boîte e-mail.

Une erreur est survenue

Une erreur est survenue. Veuillez réessayer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici