dimanche, août 7, 2022
26.6 C
Nantes

À Blois, une rentrée agitée pour le PS et Anne Hidalgo

DÉCRYPTAGE – La candidature de la maire de Paris et le mode de désignation du candidat socialiste à la présidentielle seront au cœur des débats ce week-end.

Certains à gauche disent le PS en perte de vitesse ou sur le point d’être supplanté par EELV… Sa rentrée pourtant, n’est pas moins agitée que celle des autres formations. Dès mercredi à Blois, au premier des jours de formation des élus précédant l’université de rentrée, vendredi et samedi, le maire de Dijon, François Rebsamen, s’est ainsi accroché avec Pierre Jouvet, délégué du parti aux élections et très proche du premier secrétaire, Olivier Faure.

Objet du débat: savoir à qui revient le mérite des bons résultats du parti aux élections régionales et départementales de juin: aux élus locaux ou à la stratégie de la direction? Ton de voix tendu, micro capturé. Ambiance. Au sujet de Rebsamen, Jouvet, 24 heures plus tard, reste en colère. «Qu’il s’épargne du temps et de l’énergie et qu’il aille tout de suite dire à Emmanuel Macron qu’il veut participer à sa réélection et à un gouvernement.» Réponse du maire PS de Dijon : «Moi, contrairement à lui aux législatives, je n’ai jamais posé la

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici