mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

L’exécutif place sa rentrée sous le signe de l’action

Le gouvernement affiche sa confiance dans un contexte de crises multiples et alors que l’opposition s’organise.

À huit mois de l’élection présidentielle, en cette toute dernière rentrée du quinquennat, le gouvernement affiche sa sérénité et sa concentration. Avant le Conseil des ministres de reprise, Emmanuel Macron a présidé mercredi matin deux Conseils de défense, l’un consacré à la crise afghane, l’autre à la crise sanitaire. Comme pour donner l’image d’un pouvoir exécutif dans l’action et au travail, au moment où les oppositions s’organisent et affûtent leurs armes en vue de l’échéance d’avril 2022. Selon nos informations, le chef de l’État a d’ailleurs demandé à ses ministres de monter au front pour défendre leur bilan. «Les conditions d’acceptation d’un projet nouveau passent par la crédibilité de l’action menée depuis quatre ans», a-t-il assuré.

«C’est une rentrée chargée, de grande concentration dans la dernière ligne droite. Pendant ce temps, l’opposition est empêtrée dans ses combats de coqs, leur seul sujet, c’est de se taper dessus» ironise un conseiller ministériel. «Je me demande si

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici