mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

Xavier Bertrand n’y participera «en aucun cas de figure»

Sur Europe 1, le président de la région Hauts-de-France a répété une nouvelle fois que «la primaire» de la droite n’était «pas son affaire».

La trêve estivale aura été de courte durée. À droite, deux des principaux prétendants à l’Élysée se sont renvoyé la balle dimanche et ce lundi matin au sujet du rassemblement de leur famille politique. «Je tendrai la main (…) à Valérie Pécresse comme à Laurent Wauquiez (…). J’ouvrirai mon équipe à tous les talents pour mener campagne comme pour diriger le pays», lançait hier Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France et candidat à l’élection présidentielle, dans une interview au JDD .

Une main tendue à laquelle a vertement répondu la présidente de la région Île-de-France, autre candidate déclarée à la présidentielle. «La meilleure façon de tendre la main, c’est de prendre part à la règle collective», a déclaré Valérie Pécresse sur RTL, rappelant qu’il serait selon elle «ubuesque» qu’il y ait deux candidats de droite à l’élection présidentielle. «Nous sommes en situation de gagner. Il faut que l’on trouve un mode de sélection du capitaine de l’équipe. Je jouerai collectif», a expliqué celle qui plaide pour qu’une primaire départage les différents candidats de la droite.

Xavier Bertrand ne participera «en aucun cas de figure» à une primaire

Mais le président des Hauts-de-France ne l’entend pas ainsi. Sur Europe 1, ce matin, il a rappelé son ambition d’aller à la présidentielle sans passer par la case primaire. Il a même expliqué qu’il n’y participerait «en aucun cas de figure». «La primaire n’est pas mon affaire parce que je veux un contact direct avec les Français», a-t-il plaidé.

«Je pense être celui qui pourra gagner face à Emmanuel Macron. Ce n’est pas une primaire qui décidera de tout ça, ce sera la présidentielle», estime Xavier Bertrand. Et de conclure, évoquant ses camarades réclamant une primaire : «Le bon sens des Français va aussi éclairer nombre de représentants politiques, et au final, il n’y aura qu’un candidat de la droite sur la ligne de départ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici