dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

Les macronistes marchent vers 2022, sans se presser

Les soutiens du président de la République laissent volontairement l’opposition ouvrir le bal de la rentrée politique.

Pendant que les oppositions se retrouvent lors de leurs traditionnels rendez-vous estivaux, la majorité prend son temps. Le «campus» de La République en marche ne se tiendra que les 2 et 3 octobre, à Avignon. Le MoDem a rendez-vous à Guidel (Morbihan) le dernier week-end de septembre tandis qu’Agir organise son congrès la même semaine. Celui de Territoires de progrès, l’aile gauche de la majorité, aura lieu le 9 octobre. Seul En commun, le parti de la ministre de l’Écologie, Barbara Pompili, se réunira dès le 11 septembre. Alors que l’offre politique de la prochaine présidentielle est encore confuse, rien ne presse pour les alliés du chef de l’État, qui observent les difficultés de leurs rivaux. «Ils se rassemblent physiquement mais se divisent politiquement», sourit une source gouvernementale. Une autre juge que l’exécutif «n’a pas d’intérêt» à s’insérer dans «les trois duels de la rentrée à LR, à EELV, au PS».

«Nos oppositions ne se parlent qu’à elles-mêmes. Nous, on parle du pays, de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 77% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici