lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

la droite veut un référendum

Pour permettre à la France de contrôler la situation, plusieurs élus plaident pour une consultation de Français dès l’automne.

Si la droite parvenait à retrouver le pouvoir en 2022, elle poserait, sans attendre, la question de l’immigration au cœur de ses priorités. Une belle promesse de précampagne mais, chez Les Républicains, comme plus largement au sein de la droite, l’urgence d’un changement radical de braquet sur le sujet ne fait plus débat, même si les modalités techniques restent à affiner.

Certains élus, comme Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, n’hésitent pas à dire qu’un référendum sur l’immigration pourrait être couplé aux élections législatives. «La méthode serait inédite mais elle aurait le mérite de marquer le coup sur une question centrale qui impose de revenir au peuple», rebondit Annie Genevard, députée LR du Doubs. Quoi qu’il en soit, beaucoup estiment que les problèmes récurrents liés à l’immigration s’inviteront au cœur de la présidentielle.

Mais pourquoi un tel référendum s’imposerait-il? «C’est devenu une nécessité pour une double exigence démocratique et d’efficacité, répond Bruno Retailleau,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici