dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

aux racines du duel Balladur-Chirac

L’ÉTÉ AVANT LA PRÉSIDENTIELLE (5/6) – En cette fin de règne de François Mitterrand, le populaire premier ministre semble avoir son destin en main. Mais la bataille avec l’ambitieux maire de Paris se profile déjà…

Les étés précédant une élection présidentielle se suivent et ne se ressemblent jamais. Entre 1988 et 2016, retour sur les dernières lignes droites des batailles politiques les plus saisissantes, qui furent aussi les tremplins des ambitions. Contre vents et marées…

Mais que peuvent-ils bien se dire? Pourquoi restent-ils si longtemps dans ce bureau? Sur le parvis de l’Hôtel de ville, Édouard Balladur affiche cet air fermé qui trahit son agacement intérieur. Il attend. Il attend que François Mitterrand et Jacques Chirac daignent redescendre du bureau du maire de Paris, où les deux hommes se sont isolés. Au pied du balcon, le premier ministre n’a pas le cœur à jouer les Roméo. Il encaisse l’humiliation que ces deux larrons inattendus s’amusent à lui infliger.

Nous sommes le 25 août 1994 et Paris célèbre le 50e anniversaire de sa libération. Comme il se doit, la cérémonie réunit le chef de l’État, le chef du gouvernement et le maire de la capitale. Les discours se succèdent et une voix annonce:

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 91% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici