mardi, juillet 5, 2022
25.1 C
Nantes

retour sur 20 ans d’intervention américaine

► 2001

11 septembre.Attentats sur le sol américain. Dix-neuf terroristes affiliés à Al-Qaida détournent 4 avions de ligne pour les projeter contre les tours jumelles du World Trade Center et le Pentagone. Près de 3 000 personnes sont tuées.

→ CHRONOLOGIE. Les attentats du 11 septembre 2001, heure par heure

7 octobre. Les forces américaines et britanniques entament l’opération « Liberté immuable » contre le régime taliban en Afghanistan, qui a refusé d’expulser Oussama Ben Laden. En quelques semaines, les talibans, au pouvoir depuis 1996, se replient près de la frontière pakistanaise.

31 décembre. Une coalition internationale, l’Isaf (Force internationale d’assistance pour la sécurité en Afghanistan) est créée sous mandat de l’ONU. Elle compte 4 500 hommes de 17 pays sous commandement britannique.

► 2002

13 juin. Hamid Karzaï est élu par la Loya Jirga, (la Grande assemblée) à la tête de l’autorité de transition qui gouvernera le pays au cours des deux années suivantes.

► 2003

Mars. Les États-Unis concentrent leurs forces sur l’invasion de l’Irak. Les combats principaux contre les talibans prennent fin. Ces derniers en profitent pour se regrouper progressivement dans le sud et l’est du pays.

→ EXPLICATION. Afghanistan : qui sont les talibans ?

11 août. L’Isaf passe sous commandement de l’Otan.

► 2004

9 octobre. Hamid Karzaï remporte l’élection présidentielle.

► 2006

Octobre. La mission de l’Otan s’étend désormais à l’ensemble du territoire. 12 000 soldats américains passent sous son commandement, ce qui porte les effectifs de l’Isaf à environ 30 000 hommes, originaires de 37 pays.

► 2007

6 mars. Lancement par l’Otan de l’opération « Achille », destinée à sécuriser le sud du pays.

► 2008

9 septembre. George W. Bush annonce l’envoi de 4 500 soldats supplémentaires.

► 2009

17 février. Barack Obama, qui avait promis le retrait d’Irak et d’Afghanistan, décide de l’envoi de 17 000 soldats américains supplémentaires.

27 mars. Barack Obama annonce une nouvelle stratégie en Afghanistan, qui vise à renforcer l’État et l’armée afghans.

1er décembre. Barack Obama se prononce pour le déploiement accéléré de 30 000 soldats supplémentaires en Afghanistan, portant le contingent américain à 100 000 hommes.

► 2010

Décembre. Lors du Sommet de Lisbonne, les vingt-huit pays membres de l’Otan et leurs alliés fixent à 2014 la fin de l’engagement militaire en Afghanistan.

► 2011

2 mai.Ben Laden est tué par un commando des forces spéciales américaines au Pakistan.

19 juin. Le secrétaire américain à la défense Robert Gates confirme pour la première fois l’existence de contacts avec les talibans, en vue d’une sortie politique du conflit.

→ ANALYSE. Afghanistan : les talibans ont-ils changé ?

22 juin. Barack Obama annonce le calendrier de retrait progressif et total des forces américaines d’ici à 2014. Un tiers des 100 000 soldats doit rentrer au pays d’ici à 2012.

► 2014

28 décembre. La mission américaine en Afghanistan est officiellement terminée. Près de 10 000 soldats américains restent sur place pour l’entraînement des forces afghanes et le contre-terrorisme.

► 2017

21 août. Donald Trump plaide pour le déploiement de forces supplémentaires pour lutter contre les talibans afin de les forcer à négocier avec le gouvernement afghan.

► 2018

4 septembre. Zalmay Khalilzad est nommé comme représentant officiel des États-Unis pour négocier avec les talibans.

► 2020

29 février. Les États-Unis signent un accord de retrait avec les représentants des talibans à Doha, qui prévoit des discussions de paix entre les insurgés et le gouvernement afghan.

2 décembre. Les négociateurs afghans et talibans parviennent à un accord préliminaire sur le cadre de discussions de paix. C’est une première, après 19 ans de guerre.

→ À LIRE. Les États-Unis vont retirer leurs dernières troupes de combat d’Irak

► 2021

14 avril. Joe Biden reporte le retrait complet américain, prévu en mai, au 11 septembre.

2 juillet. Les forces américaines quittent la base aérienne de Bagram, d’où étaient coordonnées les frappes aériennes et la logistique des Américains. Ce retrait symbolise la fin de l’intervention américaine en Afghanistan – la plus longue dans l’histoire des États-Unis.

Août. Ce retrait s’accélère lorsque les talibans arrivent à Kaboul mi-août après avoir conquis une grande partie du pays à la vitesse de l’éclair.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici