lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

les écologistes sont-ils condamnés à échouer?

DÉCRYPTAGE – Après leurs 3 millions de voix aux européennes, leurs victoires surprises et puissantes dans les grandes villes aux municipales et leur dynamique indéniable aux régionales et départementales de ce printemps, les écologistes sont une interrogation réelle de cette présidentielle.

Les écologistes, ce n’est pas peu de le dire, sont attendus au tournant. Ils restent ce qu’ils ont toujours été, une bande de lanceurs d’alerte, selon le vocabulaire en vogue, précurseurs aussi, à l’image de leur candidat René Dumont en 1974, qui voyait déjà les catastrophes écologiques d’aujourd’hui. Ils agacent ou font sourire, c’est selon. À l’image de Véronique, dont on ignore le nom de famille, annoncée dans le programme des journées d’été comme «libraire indépendante» et qui attend les participants sur son stand, La Bruyère vagabonde. À l’image aussi du «boot camp féministe» de vendredi «en mixité choisie», c’est-à-dire pas mixte du tout.

Au-delà des caricatures, les écologistes sont une interrogation réelle de cette présidentielle après leurs 3 millions de voix aux européennes, leurs victoires surprises et puissantes dans les grandes villes aux municipales et leur dynamique indéniable aux régionales et départementales de ce printemps, même s’ils n’ont pas conquis de région. «Les préoccupations

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 72% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici