lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

2011, la chute de DSK rebat les cartes de la présidentielle

L’ÉTÉ AVANT LA PRÉSIDENTIELLE (2/6) – Le directeur général du FMI faisait figure de favori face à Nicolas Sarkozy. Son arrestation à un an du scrutin a plongé toute la classe politique dans la stupeur. À commencer par les socialistes.

Les étés précédant une élection présidentielle se suivent et ne se ressemblent jamais. Entre 1988 et 2016, retour sur les dernières lignes droites des batailles politiques les plus saisissantes, qui furent aussi les tremplins des ambitions. Contre vents et marées…

Il faut sauver la Grèce. Trois ans après la crise de 2008, les répliques de ce séisme financier se font encore durement ressentir dans le monde et plus particulièrement en Europe. Athènes risque la faillite et menace de torpiller la zone euro. À la manœuvre depuis les premières heures de la crise, le président de la République Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel n’en finissent plus de bâtir des plans de sauvetage. Chefs d’État, ministres des Finances, autorités européennes… Tout le monde est sur le pont pour éviter une banqueroute de la Grèce qui menace d’entraîner toute l’Europe dans son sillage, à commencer par les États lourdement endettés: le Portugal, l’Irlande, l’Espagne, la Belgique, l’Italie… et, pourquoi

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici