samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

Les alertes du Giec dopent les Verts

Selon les Verts, le rapport du Giec au sujet de l’accélération du réchauffement climatique crédibilise leur projet politique.

C’est un élément de plus dans l’argumentaire politique des Verts. Ce lundi 9 juillet, un nouveau rapport du Giec a sonné l’alerte. Selon les experts, le réchauffement climatique devrait atteindre + 1,5 °C d’ici à 2030, soit dix ans plus tôt que ce que prévoyaient les dernières estimations. Dans la foulée, les écologistes, se présentant comme la seule alternative, s’empressent d’insister sur les enseignements à en tirer.

«Il y a vingt ans, les scientifiques nous parlaient des réchauffements climatiques que l’on voyait au Bangladesh ou ailleurs. Maintenant, on le voit en Europe et en France.» Invité sur Sud Radio, l’édile EELV de Grenoble et candidat à la primaire du parti Éric Piolle s’insurge contre la situation. Une fois le décor planté, le maire pointe les responsabilités des gouvernements successifs. «Ce n’est même pas une question d’être de droite ou de gauche», juge-t-il, avant de lancer l’invective: «Les 1 % qui s’enrichissent, c’est vraiment une question de prédation, d’un système

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 66% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici