vendredi, août 12, 2022
24 C
Nantes

Un téléphone portable d’Emmanuel Macron visé par le logiciel espion Pegasus

L’Élysée dénonce des faits «très graves» s’ils devaient être avérés et promet que «toute la lumière sera faite sur ces révélations».

Le président de la République sur écoute ? Le journal Le Monde  a révélé mardi en fin d’après-midi que le téléphone portable d’Emmanuel Macron avait été visé par le logiciel espion Pegasus. Le nom du chef de l’État figure sur la liste des personnalités ciblées par Pegasus. Selon le quotidien du soir, l’opération a été menée pour le compte des renseignements marocains.

Élaboré par l’entreprise israélienne NSO, ce virus permet, une fois introduit dans un smartphone, de récupérer les messages, les photos, les contacts et même d’écouter les appels téléphoniques de son propriétaire. «Si les faits sont avérés ils sont évidemment très graves», indique-t-on dans l’entourage du chef de l’État où l’on réagit toutefois prudemment à ces révélations. «Pour l’instant, nous restons dans le cadre d’une hypothèse. Il n’y a aucune certitude», dit-on en assurant que «toute la lumière sera faite sur ces révélations de presse». Outre le président de la République, l’ancien premier ministre Edouard Philippe

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 61% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici