dimanche, août 7, 2022
26.6 C
Nantes

Israël tue un kaiser du Jihad islamique dans une frappe sur Gaza

Par Les Echos

Publié le 5 août 2022 à 17:14Mis à jour le 5 août 2022 à 18:26

C'est une victoire pour Israël, tant ce groupe armé représente l'ennemi numéro 1 de l'Etat hébreu dans la bande de Gaza. Alors que l'armée israélienne a mené ce vendredi des frappes sur la bande de Gaza visant le Jihad musulman palestinien (JIP), le mouvement a annoncé la mort d'un de ses chefs. Un porte-parole de l'armée israélienne a indiqué que l'opération était toujours en cours ce vendredi en fin d'après-midi.

« Le mouvement Jihad musulman en Palestine et sa branche armée les brigades Al-Quods pleurent la mort du grand commandant jihadiste Tayseer Al-Jabari » dans la ville de Gaza, a rapporté le groupe armé. Selon le ministère de la Santé gazaoui, les raids ont fait trois autres victimes, dont une enfant de 5 ans. Selon Israël, 15 personnes sont mortes. Plusieurs Palestiniens ont été blessés dans des frappes à Khan Younès, dans le sud de Gaza , a-t-il ajouté.

Une montée des tensions

« L'ennemi a déclenché une guerre contre notre peuple et nous devons collectivement nous défendre et défendre notre peuple, nous ne permettrons pas à la politique de notre ennemi de saper notre résistance », a réagi le Jihad musulman dans un communiqué. Le secrétaire général du Jihad musulman Ziad al-Nakhala dans un entretien avec la télévision libanaise Al-Mayadeen, à Téhéran, la capitale iranienne, a promis de riposter : « il n'y aura pas de lignes rouges dans cette bataille (…) Tel-Aviv et d'autres villes sionistes seront des cibles des missiles de la résistance », a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici