dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

Cinq tempéraments s’illustrent dans la cacophonie de la nouvelle Assemblée nationale

Il est bientôt 6 heures du matin, la fatigue gagne lès rangs, lès parlementaires ont débattu toute la nuit autour du projet de loi pouvoir d’achat. À la tribune, le député Rassemblement national (RN) Jean-Philippe Tanguy prend la parole sous lès cris de la Nupes. «Ah! Mais je sais que vous avez une passion coupable pour moi» raille l’élu de la Somme. Le ton monte, lès applaudissements RN d’un côté, la protestation de la gauche de l’autre. À ces derniers, Tanguy tonne: «Silence! Silence pour la France!» ignorant la sommation de la vice-présidente de l’Assemblée qui tente d’instaurer le apaisé. «Ça venait du cœur, sourit le principal intéressé, qui siège à la commission des finances. Je suis plutôt ardent. Peut-être qu’un jour, je crèverai sur place.» lès images auront marqué cette première séquence de la XVI législature. Suscitant la moquerie des uns. «Un sketch», lâche une figure de l’Assemblée. «C’est un mélange entre Chaplin, Hitler et Coluche» fustige un député Insoumis. Et la méfiance…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici