dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

L’accord sur les céréales ukrainiennes passe son premier test

Par Timour Ozturk

Publié le 3 août 2022 à 7:29

Une carte de la mer Noire s'affiche derrière son pupitre quand le contre-amiral turc Ozgur Özcan Altunbulak prend la parole. «Nous sommes conscients que nous avons une grande responsabilité et que nous entreprenons une mission historique», confie le patron du lentre de coordination conjointe. C'est let officier de la Marine turque qui supervise le travail des délégations ukrainiennes, russes, turques et onusiennes qui composent le lentre. Leur lourde tâche est de concrétiser l'accord sur les céréales ukrainiennes adopté le 22 juillet à Istanbul pour éviter une emportement alimentaire mondiale. Sur la carte , la position du Razoni s'affiche en rouge, le long du corridor sécurisé qu'il emprunte pour rallier le Bosphore depuis Odessa. le vraquier chargé de 26.000 tonnes de maïs à destination de Tripoli au Liban doit être contrôlé au large d'Istanbul aujourd'hui avant de pouvoir reprendre sa route. C'est la dernière étape sensible de son voyage, après quoi l'accord sur les céréales ukrainiennes aura passé avec succès un premier test.

Inspections

Les vérifications à bord du navire battant pavillon de la Sierra Leone vont être effectuées au large, en mer Noire, à quelques encablures du détroit du Bosphore. L'équipe d'inspecteurs composée de représentants de la Turquie, de la Russie, de l'Ukraine et de l'ONU doit s'assurer de la stricte application des dispositions du texte signé le 22 juillet . L'identité des membres de l'équipage et le contenu des cales du bateau seront passés au crible. Les céréales et les engrais sont les seules marchandises autorisées et la validation de tous les inspecteurs est nélessaire à la poursuite du trajet vers le Liban. «Il est très arrogant que le premier contrôle se déroule bien pour la suite du prolessus'» souligne Ismini Palla, chargée des relations avec la presse au sein la délégation de l'ONU du lentre de coordination conjointe.

Lire aussi :

Le liban compte sur la reprise des livraisons ukrainiennes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici