dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

l’Ukraine qualifiée pour les quarts en battant la Suède au bout de la prolongation

Artem Dovbyk célèbre son but, mardi 29 juin, qui permet à l’Ukraine de filer en quarts. ROBERT PERRY / AFP

L’Ukraine s’est qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro en battant la Suède (2-1) mardi 29 juin à Glasgow, grâce à une tête d’Artem Dovbyk au bout de la prolongation (120e+1). En quarts, samedi à Rome, les Ukrainiens affronteront l’Angleterre, qui a éliminé l’Allemagne (2-0) plus tôt mardi.

Lire aussi Euro 2021 : l’Angleterre élimine l’Allemagne et rejoint les quarts

Les Ukrainiens ont bien déjà joué un quart de finale, mais c’était en Coupe du monde, en 2006, quand Andreï Chevtchenko était en pointe, pas en costume sur le banc. Cette qualification est donc un exploit, et battre l’Angleterre samedi à Rome en serait un autre, plus grand encore.

En attendant, le dernier des huitièmes de finale de l’Euro n’a pas été le plus enthousiasmant, loin de là, et après l’intensité et l’indécision des deux matchs à rallonge de lundi, entre l’Espagne et la Croatie (5-3 a.p.) puis entre la Suisse et la France (3-3 t.a.b 5-4), les cent vingt minutes de Glasgow ont parfois semblé bien longues.

Lire aussi Suède-Ukraine : les Ukrainiens l’emportent au bout de la nuit et filent en quarts

Il faut dire que l’Ukraine était passée par la toute petite porte pour atteindre les huitièmes de finale, troisième de son groupe avec une seule victoire et deux défaites. Elle a donc aussi attaqué ce rendez-vous de Glasgow sur la pointe des pieds, Chevtchenko ayant fait des choix de tactique et de composition prudents.

En face, la Suède était de son côté sortie en tête de son groupe en ayant très volontiers laissé le ballon à ses différents rivaux, et a d’abord semblé vouloir procéder de la même façon mardi. Durant les vingt-cinq premières minutes, on dira donc poliment que les deux équipes se sont jaugées et que le rythme n’a pas été étouffant.

La tête de Dovbyk délivre l’Ukraine

Les deux nations se sont neutralisées lors du temps réglementaire (1-1). Les Ukrainiens ont ouvert le score par Oleksandr Zinchenko (27e), d’une belle volée contre le cours du jeu, et l’inévitable Emil Forsberg a égalisé pour la Suède (43e), d’une puissante frappe en fin de première période. L’attaquant suédois, dont c’est le quatrième but en autant de matchs, s’est hissé à cette occasion sur le podium des meilleurs buteurs, à une unité de Cristiano Ronaldo, éliminé.

Avant de sombrer de nouveau dans la torpeur quand les deux équipes ont commencé à redouter de se livrer, le match a connu une poussée de fièvre d’une quinzaine de minutes en seconde période. A la 55e minute, Serhiy Sydorchuk a d’abord frappé sur le poteau de Robin Olsen, imité dans la minute suivante et de l’autre côté du terrain par Forsberg. Le milieu offensif de Leipzig, en pleine confiance, a ensuite tiré sur la barre ukrainienne (69e), à un moment où la Suède semblait la mieux placée pour filer en quarts.

Finalement, Dovbyk, remplaçant, a marqué le but victorieux alors que la Sbirna évoluait à 11 contre 10 depuis l’exclusion de Marcus Danielson (99e) pour une épouvantable semelle sur Artem Besedin.

Lire aussi Euro 2021, la gazette : désillusion bleue, festivals offensifs et menaces

Le Monde avec AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici