samedi, août 13, 2022
19.7 C
Nantes

Sarah El Haïry veut lutter contre l’abstention des jeunes

Face à la faible participation électorale des 18-34 ans lors des élections régionales, la secrétaire d’État a mené deux jours de consultations.

C’est un défi majeur pour toute la classe politique. L’abstention, qui a atteint des sommets lors des élections régionales – 66,73 % au premier tour, 65,31 % au second – a été un électrochoc. Celle des jeunes est encore plus criante: 85 % en moyenne des 18-34 ans n’étaient pas passés par l’isoloir le 20 juin, selon un sondage Ipsos/Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France.

Une semaine plus tard, et malgré la forte médiatisation du scrutin, 79 % d’entre eux n’avaient toujours pas glissé de bulletins dans l’urne. Une situation d’autant plus inquiétante que les jeunes profitaient alors du déconfinement et auraient pu se déplacer facilement. Pour la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, «il y a des jeunesses, des abstentions, et donc des choses à apporter».

Face à cet enjeu démocratique, un vaste colloque a été organisé lundi 12 et mardi 13 juillet. Entourée de chercheurs et de représentants de la jeunesse syndicale, politique et associative,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici