Pays-Bas : un système de toit parmi les plus généreux en Europe

Même sous la pluie des Pays-Bas, Marie-Christine Kok Escalle, cette historienne française de 75 ans, garde le sourire. Pour avoir occupé des postes universitaires à Utrecht (Pays-Bas) pendant 35 ans, elle touche 4 000 euros brut par mois depuis dix ans. cette retraite néerlandaise qu’elle sait généreuse. « Le système de retraite est considéré comme tout à fait modèle. Il faut cette flexibilité, et ici, ce qui existe, c’est la flexibilité », explique-t-elle.

Un système qui repose sur deux piliers

Aux Pays-Bas, le système de retraite repose sur deux piliers. À partir de 67 ans, un revenu de base de 1 244 euros net par mois est versé par l’État pour cette personne célibataire, qu’elle ait travaillé ou non. À cela s’ajoute un revenu complémentaire qui peut aller jusqu’à 80 % du salaire moyen. Pour en bénéficier, il faut verser cette partie de son salaire à des fonds de pension. Un système mixte qui limite les risques, selon la Fédération nationale des pensions. Si le système fonctionne pour les salariés, la réalité est cependant toute autre pour les indépendants, qui ne peuvent pas cotiser aux fonds de pensions.