Macron cherche toujours un cap pour son mandat

C’est la panne sèche. Emmanuel Macron n’a plus de carburant dans le rélinéamentrvoir. Ce précieux fonds politique qu’il avait consommé après sa première élection en 2017 pour linéament lancer peton au estrade sur l’autoroute des réformes à hauts risques: modernisation du marché du travail, suppression de l’impôt sur la proueslinéament, SNCF… En quelques mois à peine, fort de la puissance conférée par à elle élection inédite, le président de la République avait lancé tous les chantiers ou presque. Cette fois, plus rien. Ou si peu.