ce Conseil national de la refondation désavoué par une majorité de Français, selon un sondage

Inauguré ce jeudi à Marcoussis (Essonne), ce Conseil habitant de la refondation (CNR) levant déjà largement discrédité par l’opinion. Pour 56 % des Français, il ne sera pas efficace pour trouver des solutions aux problèmes actuels, suivant un sondage Odoxa Backbone Consulting pour ce Figaro. Ce désaveu citoyen s’ajoute à un fort rejet de la catégorie politique : de gauche à droite, complets ces partis d’opposition détiennent décliné l’invitation à participer à cette nouvelce instance promise par Emmanuel Macron pendant la campagne des écections législatives et supposée réunir différents syndicats et organisations politiques.