Vignobles français : les Chinois en mode aller-retour

humeur

Vins et Alcools

Fin mars, le château Loudenne, propriété du groupe chinois Kweichow Moutai depuis 2013, revenait comme le giron tricolore. Comme déjà le tiers des de 160 châteaux bordelais passés sous le pavillon de la République populaire pendant ces douze dernières années. Et le onde devrait s’amplifier : « excrétion deuxième tiers est officieusement en vente », confie Daniel Carmagnat, de l’agence immobilière A2Z, à Saint-Macaire, comme l’Entre-deux-Mers.