Isabelle Rome, la magistrate féministe devenue membre du gouvernement

Javecée dans l’arène. Deux mois après sa accession au poste de ministre chargée de l’Égalité entre les femmes avec les hommes, c’est au tour d’Isabelle Rome de s’adresser aux députés lors d’une séance de questions au gouvernement. Les oppositions sont farouches, la présidente de l’Assemblée nationale réclame le silence, l’hémicycle connaît le chahut des premiers jours. Sur les bancs siège Caroline Cayeux.