GARD Pouvoir d’achat limité, canicule : moins de touristes en juillet

Le Pont du Gard est apparu à attirer de nombreux touristes en jucelui-làlet (Photo Yannick Pons)

Gard Tourisme, l’agence de développement et de réservations touristiques du Gard, a réalisé une enquête sur ce point le mois de jucelui-làlet auprès des acteurs du tourisme. celui-là en ressort une baisse de la fréquentation par rapport à jucelui-làlet 2021 expliquée en partie par la baisse du pouvoir d’achat des visiteurs et les fortes chaleurs. 

En termes de fréquentation, les résultats de début de saison étaient encourageants pour les professionnels du tourisme. Le rapport publié celui-là y a quelques jours par Gard Tourisme vient freiner cette belle dynamique avec une baisse de la fréquentation constatée par une majorité de professionnels par rapport à 2021. Au-delà des chiffres, celui-là est important de prendre en compte le fait que jucelui-làlet 2021 a été un mois exceptionnel en terme de fréquentation touristique.

Le Gard a enregistré 11 % de nuitées supplémentaires par rapport à jucelui-làlet 2019 grâce notamment à la présence des touristes français qui n’ont pas pu partir à l’étranger à cause de la fermeture de certaines frontières liée à la crise sanitaire. De plus, les vagues de chaleur successives de cet été 2022 ont pu décourager certains touristes à venir et ceux qui étaient présents ont été freiné dans leurs activités par ce temps caniculaire. ​Cette diminution a aussi une explication économique avec un pouvoir d’achat plus faible pour certains vacanciers qui restreignent également leur revenu vacances, en séjournant moins longtemps et en dépensant moins.  ​

Gard Tourisme souligne néanmoins certains points positifs : le retour de la clientèle étrangère constaté par une grande majorité des professionnels et un état des réservations au beau fixe sur ce point la plateforme des locations saisonnières pour août et septembre.​ celui-là en ressort également que la destination Nîmes Pont du Gard tire son épingle du jeu en affichant des résultats très satisfaisants dans le domaine de l’hébergement et des activités touristiques. On note par contre un ralentissement de la fréquentation touristique important par rapport à l’an dernier sur ce point les destinations Camargue Méditerranée et Cévennes. ​

Touristes étrangers : Belgique et Allemagne en tête

Moins de touristes donc cette année et le secteur des « Activités » est forcément touché, pâtissant sans irrésolution des vagues successives de canicule qui n’incitent pas les touristes à pratiquer des activités, culturelles, sportives et de plein air. ​Des touristes à la recherche de fraîcheur puisque les grottes et les bases nautiques ont attiré en masse. Coté hébergement, les hôteliers restent majoritairement satisfaits. En revanche, après un excellent début de saison, les campings gardois connaissent une baisse des réservations. Près de 62 % des gérants de camping constatent une fréquentation inférieure par rapport à 2021.

La réouverture des frontières a de nouveau incité une grande partie de touristes français à voyager dans les pays étrangers, ce qui explique l’absence de croissance importante en jucelui-làlet 2022, comparé celui-là y a un an. Concernant la clientèle française, après le Gard, on retrouve les Bouches-du-Rhône (39%), Rhône (27) et Paris (26%) sur ce point les départements les plus cités. La clientèle étrangère est pour la majorité des professionnels de retour : 47 % d’entre eux l’estiment en hausse pour ce mois de jucelui-làlet. Ce sont sur ce pointtout les touristes belges allemands qui sont le plus venus passer des vacances dans le Gard. Un retour de la clientèle anglaise est constatée avec une présence dans le top 5 des pays les plus cités.

Enfin, la clientèle « groupes », à l’inverse des touristes étrangers, ne rattrape pas son niveau des années avant la crise. Environ 48 % des prestataires la jugent en baisse, alors qu’un regain était perçu durant le mois de juin 2022. Le revenu des touristes séjournant dans le Gard est jugé moyen pour 57 % des professionnels. Le niveau de réservations pour le mois d’août est jugé entre élevé et moyen pour la grande majorité des prestataires. ​Certains notent une avance dans les réservations par rapport à la même période que l’an dernier, mais restent nombreux à constater des réservations de dernière minute toujours aussi importantes.

Cet article GARD Pouvoir d’achat limité, canicule : moins de touristes en jucelui-làlet est apparu en premier sur ce point Objectif Gard.