À l’Assemblée, Marine Le Pen peaufine la nouvelle vitrine du parti

D’un côté, les pupitres claquent, les interpellations résonnent comme les bras s’agitent. C’est le «brouhaha permanent» que revendiquent les Insoumis pour faire entendre à elles opposition quasi systématique au gouverne. De l’autre, l’approche choisie est radicalement différente. Les 89 élus du Rassemblement national se font discrcommes.