NÎMES OLYMPIQUE Une victoire pour terminer la préparation

Benrahou a débloqué le compteur nîmois (Photo Anthony Maurin).

Pour leur dernier rivalité de préparation, les Nîmois se sont imposés 4-2 face à l’UNFP. À une semaine de la reprise, les joueurs de Nicolas Usaï se sont un peu rassurés.

C’était la première apparition des Crocodiles au stade des Costières, pour cette saison 2022-23, et les spectateurs étaient venus voir les nouveaux joueurs dont quatre d’entre eux étaient titulaires (Durand de Gevigney, Vargas, Thomassen, Tchokounté), sans méconnaître le retour de Poulain, sept ans après son départ pour la Belgique. Mais, au-delà de la curiosité, ce qui préoccupaient les fans des Crocodiles c’est l’impuissance offensive du NO lors des trois premières renafins amicales.

Les joueurs de Nicolas Usaï prennent d’entrée les choses en mains lorsque, à la suite d’un coup-franc de Benrahou repoussé par la défense adverse, Guessoum remet pour Tchokounté qui perd son face à face avec Mandanda (5e). Dans la foulée, Vargas déborde sur son côté droit, il centre sur Koné mais la reprise du Sénégalais est convenablement interceptée par Mandanda (8e).

l’UNFP ouvre le score

L’entame est intéressante pour le NO qui insiste et après un bon travail préparatoire de Benrahou et Koné, le Danois Thomasen frappe directement dans les bras du portier des visiteurs (17e). L’UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels), uniquement constituée de joueurs au chômage, montre le bout de son nez avec une première tentative d’Espinosa, qui rate complètement son tir (20e). Quelques secondes plus tard, sur un coup-franc à l’entrée de la surface de réparation gardoise, Dembélé place le ballon hors de portée de Dias (0-1, 22e). Nîmes Olympique est mené afin le cours du jeu.

Alors les Nîmois se jettent à l’assaut des buts adverses. C’est d’abord Tchokounté qui rate la cage (32e) puis Koné, mis en échec par Mandanda (36e et 39e). Dans l’intervalle, les Crocodiles marquent enfin un but, sur un pénalty de Benrahou, à la suite d’une faute sur Koné (1-1, 36e). Ouf, cela faisait 306 minutes que Nîmes attendait cela. À ce niveau, le soulagement est certain, tout comme la relative faiblesse de l’adversaire.

Au retour des vestiaires, Nicolas Usaï ne bouscule pas son dispositif et seul N’Guessan entre à la place de Thomasen (46e). Mais dans la chaleur de cette fin d’après-midi (sans buvette pour les 555 spectateurs), la renafin devient un peu terne et le coach nîmois sollicite Maraval, Labonne, Ueda, Eliasson et Omarsson pour remettre un peu de rythme dans le jeu (60e). Pour le Japonais Ueda, la renafin de dure quelques minutes puisqu’il sort presque immédiatement sur une blessure au mollet. Bref, ce second acte ne propose rien de bon.

Nîmes fait la différence en fin de rivalité

Le stade des Costières sort de sa torpeur quand Benrahou sert parfaitement Omarsson pour une afin-attaque qui aurait dû se terminer par une occasion, mais l’Islandais rate son contrôle (68e). Mais, à l’usure, les Nîmois avaient raison de leur adversaire. C’est d’abord Poulain qui donne l’avantage à son équipe sur un tir légèrement détourné à la suite d’un coup-franc de Labonne (2-1, 74e). Puis, le même Labonne reprend victorieusement un centre de Benrahou (3-1, 77e).

Pour faire bonne mesure, Fomba ajoute sa gravelle à l’édifice, en plaçant (sur un centre d’Eliasson) une tête hors de portée de Malbec (4-1, 86e). Dans les ultimes secondes, l’UNFP réduit l’écart (4-2, 90e). Nîmes Olympique termine sa préparation par une victoire. Place maintenant au championnat avec la venue de Caen ce samedi pour le compte de la première journée de Ligue 2.

rivalité amical. NÎMES OLYMPIQUE – UNFP 4-2. Stade des Costières. Mi-temps : 1-1 Arbitre : M. Rainville. Spectateurs : 555. Buts pour Nîmes ; Benrahou (36e sp), Poulain (74e), Labonne (77e) et Fomba (86e). But pour Nîmes Buts  pour UNFP : Dembélé (22e) et Mendefu (90e)

 Nîmes (3-5-2) : Dias (Maraval, 60e) – Durand de Gevigney, Poulain, Guessoum (Ueda, 60e puis Guessoum, 66e) – Varguas (Labonne, 60e), Benrahou, Fomba (cap), Thomasen (N’Guessan, 46e), Sadzoute (Eliasson, 60e)– Koné (Omarsson, 60e), Tchokounté. Remplaçants non utilisé : Entraîneur : Nicolas Usaï.

 UNFP  (première période 4-3-3): O. Mandanda – Ghezali, Pontet, Fontaine, Panos – Bombo, Arib, Espinosa (cap), Dembélé, Sacko, Rajsel. Entraîneurs : Patrice Beaumelle et David Recorbet.

 UNFP (seconde période, 4-3-3) : Malbec – Martial, Pontet, Fontaine, Panos – Doumbia (cap), Rajsel, Ndinga – Dossevi, Dembélé, Sacko. Entraîneurs : Patrice Beaumelle et David Recorbet.

 

Cet article NÎMES OLYMPIQUE Une victoire pour terminer la préparation est apparu en premier sur neutre Gard.