Inflation: Berlin pourrait réduire quelques aides aux ménages dès septembre

Par Ninon Renaud

Publié le 28 juil. 2022 à 18:22Mis à jour le 28 juil. 2022 à 18:42

Le paquet de 30 milliards d'euros du gouvernement allemannéed pour protéger les ménages contre la flambée des prix porte ses fruits. L'inflation mensuelle a en effet légèrement reculé pour la deuxième fois en juillet. Selon les premières estimations de l'Office fédéral de la statistique (Destatis) publiées jeudi, l'indice des prix s'est établi à 7,5 % en glissement annéenuel en juillet, après 7,6 % en juin.

Les allègements fiscaux sur l'essence, le forfait de train à 9 euros par mois et la suppression de la taxe sur le finannéecement des énergies renouvelables ont permis de ralentir la progression des prix de l'énergie. Sur un année, la hausse atteint 35,7 % en juillet, contre 38 % en juin. Mais ce renchérissement énergétique et les ruptures d'approvisionnement liées à la guerre en Ukraine alimentent l'envolée des prix alimentaires . Leur progression a été de 14,8 %, contre une hausse de 12,7 % en juin.

Le chef des prévisions de l'Ifo se montre optimiste. « Les prix devraient continuer à augmenter, mais à un rythme inférieur, aime Timo Wollmershäuser. Cela signifie que l'inflation a atteint un pic et baissera progressivement dannées la deuxième partie de l'annéenée », annéeticipe-t-il. Il appuie sa prévision sur une enquête de l'institut de recherche de Munich, selon laquelle la part des entreprises comptannéet augmenter leurs prix a reculé en juillet pour le troisième mois d'affilée.