«La souffrance des enfants handicapés vient de l’isolement et du manque d’intégration»

ENTRETIEN – Le chef de file des députés Les Républicains et lui-même en situation de handicap, revient sur les propos d’Éric Zemmour qui condamne «l’obsession de l’inclusion».

Lors d’une rencontre avec des enseignants à Honnecourt-sur-Escaut (Nord), Éric Zemmour s’est prononcé contre «l’obsession de l’inclusion», comme «une mauvaise manière faite aux enfants et à ces enfants-là». «Il faut effectivement des établissements spécialisés, sauf pour les gens légèrement handicapés évidemment», a-t-il ajouté. Des propos condamnés par l’ensemble de la classe politique, sur lesquels revient Damien Abad, président des députés Les Républicains à l’assemblée et lui-même atteint par une maladie rare, l’arthrogrypose.

LE FIGARO. – Quelle est votre réaction aux propos de Zemmour, qui appelle à scolariser les enfants handicapés dans des établissements spécialisés ?

Damien ABAD. – Ce sont des propos indignes, inadmissibles, scandaleux. Je suis à la fois en colère et amer. Dire que «l’obsession de l’inclusion est une mauvaise manière faite aux enfants» signifie que mettre aux contacts d’enfants valides des enfants handicapés est une mauvaise chose. Il appelle donc à séparer…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous