La galerie de portraits de Catherine Nay

CHRONIQUE – Dans son dernier livre, véritable succès de librairie, la journaliste Catherine Nay cisèle des portraits de nos hommes politiques, avec une plume parfois bienveillante, parfois acérée, toujours juste.

C’est le phénomène de cette fin d’année! Le livre de Catherine Nay (Tu le sais bien, le temps passe, chez Bouquins) s’est déjà écoulé à plus de 50.000 exemplaires en trois semaines. Si le tome II de ses souvenirs politiques s’arrache, c’est qu’il est dans la lignée du premier: des anecdotes savoureuses d’une journaliste curieuse des gens et des événements. Des portraits ciselés, une plume parfois bienveillante, quelquefois cruelle, toujours sincère.

Jacques Pilhan, ancien conseiller occulte de François Mitterrand, ne sort pas grandi. On se souvient qu’après avoir été aux côtés du président socialiste, il avait tourné casaque pour aider Jacques Chirac à partir de 1995. À l’époque, les initiés pensaient qu’il avait offert ses services au candidat gaulliste avec l’aval de François Mitterrand, lui-même cherchant à aider son ancien rival face aux ambitions d’Édouard Balladur. «Que non! écrit Catherine Nay. Michel Charasse, que j’avais interrogé, m’avait confié qu’il en avait été très choqué…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous