François Baroin passe le flambeau et compte profiter de sa liberté

Après sept ans à la tête de l’Association des maires de France, l’élu de Troyes cède sa place à David Lisnard, édile LR de Cannes.

Ses amis n’ont pas forcément compris son retrait de la présidentielle. Ni de l’AMF. À 56 ans, après un septennat à la tête de l’Association des maires de France, François Baroin, qui garde son mandat de maire de Troyes et de président des maires de l’Aube, veut profiter de la vie et de sa liberté, très loin des réseaux sociaux et des chaînes d’information. «Il fait partie de cette génération qui ne se retrouve plus en phase avec la vie politique actuelle, qui n’a rien à voir avec les grandes épopées d’avant», indique un ami. Surtout, François Baroin a toujours théorisé sa volonté de «favoriser le passage de témoin» aux nouvelles générations comme Jacques Chirac, plus tôt, l’avait fait pour lui.

François Baroin ne s’en est jamais caché, même si Christian Jacob a longtemps espéré l’inverse: il n’avait pas envie d’être candidat à la présidentielle, comme Le Figaro le racontait dès septembre 2020. Le fidèle de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, qui faisait figure de favori, a eu envie de se

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous