De retour à l’Assemblée nationale, les députés préparent déjà l’après

Il faut dire qu’à moins de huit mois de l’élection présidentielle, les parlementaires savent que ces derniers moments sont précieux.

«Je suis heureux de vous retrouver calmes et détendus après cette pause estivale.» Pour sonner la (dernière) rentrée parlementaire avant 2022, le président (LREM) de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, a ouvert ce mardi une nouvelle séance de questions au gouvernement. Dans des rangs encore clairsemés, les députés ont vite retrouvé leurs habitudes. Parfois hués, parfois applaudis, tous ont interpellé les ministres à leur manière. Afghanistan, situation sanitaire, mais aussi annonces d’Emmanuel Macron à Marseille: aucun des dossiers chauds de cette nouvelle année ne leur a échappé.

Il faut dire qu’à moins de huit mois de l’élection présidentielle, les parlementaires savent que les derniers moments au Parlement sont précieux. Au sein des Républicains, on annonce déjà une campagne qui se mènera aussi dans l’Hémicycle. «Il nous reste cinq mois pour continuer à montrer que la droite est la principale force d’alternance», estime le président du groupe, Damien Abad. Bien que le temps soit compté,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 68% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous