Clément Beaune, la carte européenne de Macron pour 2022

Le secrétaire d’État veut se rendre incontournable pendant la présidence française de l’UE.

En 2022, il veut être un rouage important de la macronie. Marcheur de la première heure, mais longtemps discret conseiller élyséen, Clément Beaune sort de l’ombre en cette fin de quinquennat. Entré au gouvernement il y a quatorze mois, l’on découvre un quadra qui sait jouer plusieurs partitions.

Illustration mardi à Bucarest (Roumanie), où le secrétaire d’État chargé des Affaires européennes était en déplacement en amont de la présidence française de l’Union européenne (PFUE) qui débutera le 1er janvier. Un rendez-vous stratégique pour Emmanuel Macron qui sera concomitant à la campagne présidentielle. À Clément Beaune la charge de le préparer. «Ça ne se fait pas depuis Paris, Bruxelles ou Strasbourg», glisse celui qui aura bientôt terminé son tour des capitales européennes. Pédagogue devant des étudiants de Bucarest pour débattre de l’avenir du continent, diplomate aux côtés du président roumain qui l’a convié à un concert au festival George Enescu, offensif face à la presse quand il s’agit

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 81% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous