la bataille Chirac-Barre se profile face à Mitterrand

L’ÉTÉ AVANT LA PRÉSIDENTIELLE (6/6) – En cette première cohabitation, Raymond Barre s’envole dans les sondages. Mais Jacques Chirac et François Mitterrand ont tout intérêt à entretenir leur duel au sommet de l’État.

Les étés de précampagnes présidentielles se suivent et ne se ressemblent jamais. Entre 1988 et 2016, retour sur les dernières lignes droites des batailles politiques les plus saisissantes, qui furent aussi les tremplins des ambitions. Contre vents et marées…L’ancien premier ministre Raymond Barre au côté de Jacques Chirac au parc à thème le Puy du Fou (Vendée) en septembre 1987.

Le mal a été diagnostiqué et son nom s’étale dans les journaux. En cet été 1987, la France serait atteinte de «sinistrose». Elle vient d’enterrer Dalida, voit grossir les rangs de ses 2,6 millions de chômeurs et sort d’une année de contestations sociales.

À sa tête, François Mitterrand et Jacques Chirac transforment la première cohabitation en un face-à-face policé, mais sans merci. Un président de la République contre un premier ministre en fonction: les deux hommes ne le savent pas encore, mais la campagne présidentielle qui se prépare sera d’une rare brutalité.

Face à eux, un homme s’envole dans les sondages: Raymond

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous