Quand le rosé de Provence fait son cinéma

Réalisateurs, producteurs ou acteurs, de nombreuses personnalités du septième art ont trouvé leur bonheur dans les vignobles du Luberon et du Var.

Serait-ce la proximité de Cannes et de son mythique festival, dont l’édition 2021 qui s’est tenue du 6 ou 17 juillet ? C’est un fait : la Provence viticole fascine le monde du septième art. Déjà, en 1981, Yves Rousset-Rouard, producteur d’Emmanuelle et des Bronzés, s’était lancé à l’assaut de la Citadelle de Ménerbes. Si le domaine joue aujourd’hui les premiers rôles dans le Luberon, il devra composer avec la volonté du monumental Ridley Scott (Alien, Gladiators…) de projeter son Mas des Infermières sous les feux de la rampe. L’octogénaire britannique, propriétaire depuis 1992 de ce petit paradis d’Oppède, n’entend pas continuer à faire de la figuration sur la scène viticole locale. 

LIRE AUSSI >> Ces domaines de vins rosés qui ont séduit les grands patrons 

Dans le Var, l’acquisition en 2011 par Angelina Jolie et Brad Pitt du Château Miraval, à Correns, intrigua la critique. A juste raison : avec l’aide de Marc Perrin (Château de Beaucastel), les deux stars sont vite devenues les vedettes des superproductions d’un domaine au succès planétaire. Huit ans plus tard, l’acquisition du Château de Chausse, sur la presqu’île de Saint-Tropez, par le New-Yorkais Charles Cohen, producteur et principal distributeur de films français d’auteurs aux États-Unis se révéla plus discrète. Ce qui n’empêche pas le nouveau propriétaire du mythique cinéma La Pagode, à Paris, de nourrir de grandes ambitions pour sa propriété de La Croix-Valmer. 

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

En 2017, c’est le Château Margüi, en coteaux-varois, qui rejoint la flotte des Skywalker Vineyards de George Lucas. L’immense réalisateur y écrit un scénario d’oenotourisme qui devrait percer l’écran. Parmi ses voisins, il peut croiser Jean-Louis Croquet, dans son Château Thuerry, beau-père de Sofia Coppola et ami du cinéaste-vigneron californien, sans oublier George Clonney, dernière célébrité d’Hollywood à vouloir taquiner le cep en Provence. What else ?  

______________________ 

Nos coups de coeur

Domaine de la Citadelle Le Châtaignier (bio) / Luberon 2020 

Entre rondeur rhodanienne et fraîcheur provençale, à l’image de l’appellation luberon, ce rosé possède assurément du caractère. Les petits fruits rouges se mêlent à la pivoine et à l’orange sanguine. 9,90 € 

Domaine de la Citadelle Le Châtaignier (bio) / Luberon 2020

– (c) SDP

Château Margüi (bio) / Coteaux-varois-en-provence 2020 

Si la force est avec lui, nul doute que ce vin brillera comme une étoile sur les plus belles tables de la Riviera ! Notes d’agrumes, de fraise des bois et d’épices douces. Rafraîchissants amers en finale. 16 € 

Château Margüi (bio) / Coteaux-varois-en-provence 2020

– (c) SDP

Château Miraval / Côtes-de-provence 2020 

La dernière livraison du blockbuster à la couleur chair ne décevra pas ses amateurs. Arômes de fruits blancs, de groseille et de rose relevés d’un zeste de citron. 17 € 

Château Miraval / Côtes-de-provence 2020

– (c) SDP

Château de Chausse (bio) / Côtes-de-provence 2020 

Dans un décor de rêve, perché au-dessus de la baie de Cavalaire, le vignoble livre de jolis vins. Comme ce rosé aux notes de pêche blanche juteuse et de petits fruits rouges (fraise, framboise). 13,50 € 

Château de Chausse (bio) / Côtes-de-provence 2020

– (c) SDP

L’application L’Express

Pour suivre l’analyse et le décryptage où que vous soyez

Télécharger l’app

______________________