Présidentielle: chez les socialistes, le match Anne Hidalgo

FOCUS – Et si, au PS, les régionales avaient rebattu les cartes pour la présidentielle? Hidalgo, l’urbaine qui se rêve à l’Élysée, plafonne toujours à 6 % dans les sondages. Delga, largement réélue en Occitanie, ne veut pas y aller bien que de plus en plus sollicitée.

Anne Hidalgo

À 62 ans, Anne Hidalgo a été réélue maire de Paris en 2020 avec 224.700 voix sur deux millions d’habitants, dans une capitale dont la population ne cesse de diminuer. D’origine sociale modeste, la maire socialiste a vécu pour l’essentiel à Vénissieux puis à Paris. Elle a découvert les charmes de la province à l’occasion de déplacements récents aux allures de précampagne présidentielle à Villeurbanne, Montpellier et Nantes. Sur le plan international, elle essaye d’exister en présidant l’Association des maires francophones et l’association C40, un réseau de villes sensibles à l’écologie. À Paris, elle rêve d’une ville sans voiture et surtout sans banlieusards pour la traverser et fait tout pour limiter les déplacements quitte à mettre en péril les commerces de l’hypercentre. Les aménagements de voirie ont aussi fait baisser la vitesse commerciale des autobus de 20 %, au grand dam de la RATP et de ses passagers. Anne Hidalgoreprésente aujourd’hui un Parti socialiste en perte de vitesse. Elle

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 63% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous