«Mes priorités pour redresser la France»

EXCLUSIF – Après deux années de silence, l’ancien président des Républicains reprend la parole à la veille de l’élection présidentielle, en exclusivité dans Le Figaro Magazine. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes assure vouloir jouer «collectif» et précise les trois priorités de la droite pour gagner en 2022: le travail, l’argent public et l’immigration.

Emmanuel Macron relie la période actuelle «à la fin du Moyen Âge et au début de la Renaissance» et se dit confiant. Partagez-vous cette comparaison et son optimisme?

Cette allusion m’a beaucoup fait sourire. Elle m’a rappelé un souvenir de mes études, mon premier cours de littérature en première, c’était aussi la première fois que j’étais assis derrière celle qui est aujourd’hui ma femme. Nous avions face à nous un colosse, un professeur qui faisait partie de ces sentinelles qui n’avaient pas abdiqué le fait de transmettre en refusant la dictature du nivellement par le bas héritée de la période Mitterrand-Lang. Il avait commencé son cours par un livre: Pour en finir avec le Moyen Âge. Écrit par Régine Pernoud, il rappelait tout ce que la France devait à cette période. Une époque qui a été capable de produire tout à la fois Notre-Dame de Paris et l’Agneau mystique de Van Eyck qui inscrit les racines chrétiennes au cœur de la civilisation européenne n’est sûrement pas une époque qu’il faut

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 93% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous