dimanche, août 7, 2022
28.9 C
Nantes

Christian Estrosi favorable à ce que les non-vaccinés n’aient pas accès à l’assurance chômage

Le maire de Nice estime que «quand on fait prendre de tels risques à la société, on doit en payer le prix», et souhaite que les non-vaccinés soient confinés.

Lui aussi aimerait bien «emmerder» les Français non-vaccinés. Christian Estrosi, maire de Nice, ancien membre des Républicains, et soutien du président de la République, a rappelé ce matin au micro de BFMTV qu’il était favorable à une obligation vaccinale contre le Covid-19. L’ancien ministre estime également que «ceux qui ne seraient pas vaccinés devraient être confinés chez eux», dans «les mêmes conditions qu’en mars 2020».

Le fondateur de La France Audacieuse juge par ailleurs que les Français non-vaccinés «ne devraient pas avoir droit à un accès à l’assurance chômage». C’est notamment le cas au Canada, où le gouvernement fédéral a récemment annoncé que les aides publiques ne devraient plus soutenir les personnes qui ont perdu leur emploi suite à un refus de se faire vacciner.

L’édile ne cache pas sa volonté de fermeté vis-à-vis des réticents à la vaccination. Pour Christian Estrosi, «quand on fait prendre de tels risques à la société, on doit en payer le prix». En novembre dernier, le maire de Nice exprimait déjà sa volonté de resserrer l’étau sur les personnes non-vaccinées, demandant à ce «qu’il y ait des restrictions pour tous ceux qui refuseraient de se faire vacciner. Des restrictions ciblées sur la fréquentation d’activités culturelles, de loisirs, sur la fréquentation d’activités sportives et commerciales». Avec la transformation imminente du passe sanitaire en passe vaccinal, ses souhaits semblent sur le point de devenir réalité.

À VOIR AUSSI – Passe vaccinal : Ça passe mais ça lasse

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici