lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

Carole Delga élue à la tête des Régions de France

La présidente socialiste de la région Occitanie succède à Renaud Muselier pour un mandat de trois ans.

Surprise après d’âpres négociations et une «partie de poker menteur», selon un participant. Carole Delga (PS) a été élue à la tête des Régions de France vendredi 9 juillet. Elle succède à Renaud Muselier, le président LR de Paca, pour un mandat de deux ans à l’issue d’un vote serré entre les élus.

Laurent Wauquiez (Auvergne-Rhône-Alpes) et Xavier Bertrand (Hauts-de-France), qui n’étaient pas présents, avaient signé une procuration. Valérie Pécresse (Ile-de-France), Jean Rottner (Grand Est) ou Christelle Morançais (Pays-de-La Loire) étaient eux présents.

Renaud Muselier, qui souhaitait prolonger son action à la tête des Régions de France restera président délégué de l’Association des élus pour respecter l’équilibre des sensibilités politiques au sein de l’association.

« Nous avons été élus à l’unanimité avec Renaud Muselier, président délégué. Nous avons décidé qu’il y allait avoir une alternance puisqu’il y a une parité entre la gauche et la droite », explique Carole Delga en conférence de presse entourée des présidents de région, « ce qui démontre la force de notre collectif ». « Nous sommes prêts opérationnels, unis, nous jouons le collectif », martèle Renaud Muselier. «Oui c’est la place des femmes», sourit-il dans une allusion aux propos de Valérie Pécresse, la veille.

À VOIR AUSSI – Carole Delga: «Ce pays est engorgé par le centralisme»

« Nos différences sont un atout. Nous sommes unis dans la diversité »

Avec huit régions obtenues par la gauche aux régionales (La Réunion ayant été gagnée) et huit pour la droite, deux régions se sont retrouvées en position d’arbitre : la Corse (présidée par Gilles Siméoni) et la Guadeloupe (présidée par le LREM Ary Chalus).

Dans trois ans, la présidence des Régions de France reviendra au président centriste de la région Normandie, comme les élus s’y sont engagés vendredi avec alors Carole Delga comme vice-présidente. Hervé Morin avait déjà présidé l’association de 2017 à 2019 avant de laisser sa place à Renaud Muselier.

Dans la perspective de la présidentielle, les Régions de France comptent bien se faire entendre de l’exécutif, notamment via un livre blanc publié à l’automne. « Nos différences sont un atout. Nous sommes unis dans la diversité », insiste Carole Delga en réclamant une nouvelle phase de décentralisation. Les Régions de France demandent aussi au gouvernement une campagne de vaccination forte sur la nécessité de la vaccination face au risque d’une nouvelle vague d’épidémie. « Avec Jean Castex, nous nous connaissons depuis un certain nombre d’années, nous avons toujours cette relation de qualité », fait valoir la présidente des Régions de France en défendant une « relation de partenariale mais exigeante ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici