mercredi, août 10, 2022
25.3 C
Nantes

Christiane Taubira sur le chemin de la campagne

L’ex-garde des Sceaux croit fermement en ses chances. Mais elle peine encore à se faire entendre.

«Christiane Taubira est parmi nous… Si elle veut prendre la parole, qu’elle n’hésite pas!» La quasi-candidate de gauche s’attendait-elle à ce que la parole lui soit offerte si vite, mardi, en milieu de journée, devant l’hôtel de la région Bretagne, à Rennes? Une centaine de salariés du secteur social sont réunis pour une revalorisation de leurs salaires et une meilleure considération d’un travail qui n’a jamais cessé depuis le début de la crise sanitaire. Les drapeaux rouges de la CGT et ceux violets du syndicat SUD s’agitent sous le crachin au rythme des slogans.

Venue par surprise, entre deux rendez-vous planifiés, à l’invitation d’un salarié rencontré plus tôt dans la journée, Christiane Taubira hésite, semble décliner. Porte-voix en main, le syndicaliste en prend acte. «Bon, a priori elle ne souhaite pas bousculer le déroulé de notre manifestation…» Et puis en fait, si. L’ex-garde des Sceaux s’approche du micro. De sa voix un peu aiguë, à l’accent flûté, Christiane Taubirase lance alors…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici