lundi, août 15, 2022
18.8 C
Nantes

«Passe vaccinal, les leçons d’un imbroglio»

CONTRE-POINT – Comme espéré par le gouvernement, le passe vaccinal entrera en vigueur autour du 15 janvier. Dès lors, que retiendra l’opinion du psychodrame procédurier qui s’est déroulé dans la nuit de lundi à mardi?

Comme prévu, le passe vaccinal sera adopté par le Parlement. Comme espéré par le gouvernement, il entrera en vigueur autour du 15 janvier. Dès lors, que retiendra l’opinion du psychodrame procédurier qui s’est déroulé dans la nuit de lundi à mardi? Rien de très glorieux, sans doute, et l’on comprend la fureur symétrique, non publique mais bien réelle, d’Emmanuel Macron et de Valérie Pécresse contre leurs propres troupes.

Cet épisode résulte du choc de deux réalités incompréhensibles: d’un côté, une majorité s’est retrouvée en minorité ; de l’autre, des députés favorables au passe vaccinal ont joint leurs voix à ses opposants pour en faire retarder l’adoption.

Au matin de leur défaite surprise, les macronistes n’ont rien trouvé à se reprocher. Ni mea culpa ni engueulade en réunion de groupe. La mobilisation était conforme à ce qui était prévu. Mais dans un vote à l’Assemblée, seul le résultat compte et quand une majorité se retrouve débordée, elle a beau pointer du doigt la manœuvre des oppositions…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 70% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici