vendredi, août 12, 2022
24 C
Nantes

«Ceux qui ressassent le refrain du déclin en sont les premiers promoteurs»

GRAND ENTRETIEN – Le ministre de l’Économie et des Finances défend le travail accompli lors du quinquennat d’Emmanuel Macron et éreinte les adversaires du chef de l’État.

LE FIGARO. – La vague Omicron s’abat sur la France. Quel sera l’impact sur la croissance des nouvelles restrictions?

Bruno LE MAIRE. – Un impact faible. Omicron perturbera évidemment notre vie sociale au mois de janvier, mais nous avons pris les mesures nécessaires pour éviter la désorganisation de notre économie. Je reste très confiant pour la croissance française: nous démarrons l’année avec un solide acquis de 2,2 % et notre économie bénéficie à plein des réformes de fond engagées depuis 2017. Je maintiens donc notre prévision de croissance pour 2022 à 4 %. Nous apportons une aide ciblée et rapide aux secteurs concernés par les restrictions. Je reste ouvert à tout dispositif supplémentaire qu’ils pourraient me proposer, notamment sur les exonérations de charges sociales.

La France a-t-elle encore les moyens de ces aides?

Ces mesures ciblées devraient coûter une centaine de millions d’euros. Nous avons été prévoyants: il nous reste des crédits budgétaires de 2021 sur la mission urgence pour…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici